La mise à jour Deep Rock Galactic: Survivor “Hoxxes Fights Back” ajoute de nouveaux boss et ennemis

Ghost Ship Publishing et le développeur Funday Games ont annoncé que Deep Rock Galactic : Survivor a reçu la mise à jour « Hoxxes Fights Back ».

Deep Rock Galactic : Survivor est le titre Deep Rock qui n’est pas le FPS, et cette nouvelle mise à jour ajoute une refonte du combat contre le boss Dreadnought, de nouveaux overclocks, deux nouveaux ennemis et un nouveau boss.

Découvrez les points forts de la mise à jour ci-dessous :

Jumeaux Dreadnought – Préparez-vous aux ennuis et doublez-les. Le cocon à la fin de chaque Deep Dive peut désormais engendrer deux Dreadnought Twins plus petits, avec des capacités modifiées pour garder les joueurs sur leurs gardes. Ce qui leur manque peut-être en taille, ils le compensent par des compétences uniques, car ils sont capables de soigner les barres de santé de chacun, de charger vers les joueurs et de leur tirer un barrage de projectiles.
Nouveaux ennemis et overclocks – Pour ne rien arranger, deux nouveaux ennemis ont été déterrés dans les profondeurs d’Hoxxes IV. Les Huuli Hoarders se joignent à la mêlée, un ennemi capricieux qui fuira à vue, mais lâchera un précieux butin s’il est abattu à temps. De plus, le Q’ronar Shellback est une version élite de son frère – le jeune Q’ronar – qui roule et tire un rayon toxique. Pour uniformiser les règles du jeu, le département R&D a autorisé plus de 10 nouveaux overclocks pour les armes existantes que les nains peuvent désormais utiliser contre la faune de Hoxxes IV.
Boss du Dreadnought retravaillé – Le boss emblématique du Dreadnought fait également l’objet d’une refonte dans une bataille épique en trois étapes, où les capacités changent à mesure que le combat progresse. Les Dreadnoughts peuvent désormais piétiner le sol pour envoyer des pointes en fusion qui piègent les joueurs et les ouvrent pour une attaque de charge, à moins qu’ils ne creusent et ne s’échappent à temps. Le Dreadnought peut également tirer un sac d’œufs projectile qui éclate en une vague de glyphes à son arrivée.

Les mises à jour complètes des correctifs publiées peuvent être trouvées sur Steam, ici.

Dans notre article sur les premières impressions, Mick a déclaré que « pour un spin-off dans un genre complètement différent, Survivor rend plus que justice au nom. La boucle de jeu serrée et addictive est excitante et enrichissante, et la méta-progression signifie que vous travaillez toujours vers quelque chose. Il y a encore beaucoup de place pour que ce genre grandisse et évolue, et c’est un grand pas dans la bonne direction ».

Survivor est désormais en accès anticipé sur PC via Steam.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.